Château de Chambord

Franck Fernández – traducteur, interprète, philologue

“Si l’on se souciait de la taille des choses, on ne commencerait jamais rien”, a expliqué François I, le roi de France.

C’est surprenant tant d’énergie, de talent et de moyens nécessaires pour faire ce magnifique château. Il a fallu 28 ans de travail (de 1519 à 1547) pour le terminer. Ni François Ier, qui l’a commandé, ni Léonard de Vinci, qui l’a conçu, n’ont pu le voir terminé. Au total 1800 ouvriers, 156 mètres de façade, 426 chambres, 77 escaliers, 282 cheminées, 800 chapiteaux et tout cela pour voir seulement 72 jours effectifs de présence de François I dedans.

Léonard, après une vie mouvementée au service de différents riches mécènes, retrouve en fin de vie la paix nécessaire à sa création. Malheureusement, à son âge, il n’accorderait pas beaucoup plus de temps. Il a été reçu comme “Patre” par François I, a vécu au Clos Lucé, une dépendance du château d’Amboise, où il est décédé.

Le château de Chambord n’est pas seulement le château en soit, mais fait partie d’un ensemble classé monument national de France composé de jardins, forêts de chasse, 50 bâtiments dont des écuries (aujourd’hui restaurants), des ponts, une chapelle, une église.

L’intégralité est la propriété de l’État français.

Le château de Chambord est un joyau de la Renaissance française entouré d’un parc de plus de 5000 hectares. Les voûtes du château sont immenses toutes avec l’emblème de François I, la salamandre (“Je nourris le bon feu et j’éteins le mauvais”, comme les salamandres)

La pierre utilisée pour sa construction est blanche, douce et fiable, les tuiles recouvrent son toit. Elle a été construite en même temps que la nouvelle basilique Saint-Pierre de Rome et comme un moyen d’affirmer François Ier comme chef de l’Église galicienne et le plus catholique de tous les princes du christianisme.

Les ouvriers ne travaillaient pas selon le salaire mais selon le travail effectué, les pierres ont donc leur marque pour être identifiées et recevoir leur paiement. De nombreux constructeurs ont payé leur construction car c’était un endroit malsain, car il a été réalisé sur un marais où régnait le paludisme

Malgré les 12 châteaux que François I a construits et agrandis, Chambord est sans aucun celui qu’est le plus proche au roi, qui savait que ce bâtiment était son image pour la postérité.

Son style est unique, en partie basse comme forteresse du moyen-âge et au sommet des centaines de cheminées et chapiteaux qui rappellent le gothique.

L’attraction principale de ce château est son célèbre escalier central et sa colonne vertébrale. Il a la particularité d’être vraiment 2 escaliers dans une seule cage d’escalier, une personne qui descend l’un et l’autre qui monte le second ne se rencontrera jamais. Mais l’extraordinaire imagination de Léonard de Vinci est allée encore plus loin. Il a vraiment été conçu pour avoir pas moins de 4 marches dans la même cage d’escalier afin que

4 personnes les prendront sans jamais se rencontrer. Un modèle de ce projet peut être vu dans les dépendances du château à côté de modèles d’autres inventions de Léonard.

Sur les rives de la Loire, Chambord est l’excuse pour visiter certains des nombreux autres châteaux de la région : Blois, Chenonceau, Chaumont, Saumur, Brissanc, Villandry, Cheverny et bien d’autres.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *